20/07/2009

éco éducation, écho de la sardaigne

De Gaulle Pied

 

Je vous raconte une anecdote : lors de mon dernier retour en avion sur cette île splendide qui s'appelle Sardaigne et où j'habite, j'entends un gamin derrière moi... dire que les touristes salissent les plages en Sardaigne..

Laissant passer un peu de temps et ne sachant pas s'il était sarde vivant en Sardaigne ou pas.. comme il prenait l'avion à Charleroi !, je m'aventure à écouter ce qu'il raconte à son oncle et parrain qui l'accompagne. Je comprends alors que le petit garçon est sarde mais va à l'école en Belgique... Je m'arme de mon plus beau sourire et lui dit gentillement que s'il veut faire quelque chose de bien pour la Sardaigne, il doit apprendre aux amis de son âge à respecter l'environnement... en fait, je lui dis textuellement, " ce qu'on t'apprend en Belgique sur l'environnement et les déchets, essaie de le dire aux amis que tu rencontres sur la plage et dans ton village en Sardaigne.. parce que les sardes, ils ne veulent pas changer leurs habitudes et s'en fichent de l'environnement". 

Là dessus, je reçois les foudres d'un gars d'une soixantaine d'années, bien mis, avec sa malette de travail en cuir, comme il faut... me priant de me taire, que je ne sais rien de ce que je raconte. Je lui réponds calmement que je vis en Sardaigne et que je vois tous les jours la preuve de ce que j'affirme. D'ailleurs, en prenant des commentaires sur des blogs avec photos (recherche = déchets sur les plages par ex), je constate que les italiens qui viennent faire le tour de la Sardaigne sont tristement surpris du nombre de déchets qu'ils  rencontrent et pas spécialement dans les lieux les plus touristiques !

La mer est une vraie poubelle... faute des pêcheurs, les montagnes sont des nids de vieilles voitures, frigos, cuisinières et gros électro jetés n'importe où... faute des chasseurs ou des éleveurs.

Le problème est que, il n'y a pas la culture du changement d'attitude. Les enfants répètent les gestes de leurs parents insouciants... pratiquant agréablement le nimby... un jeu atrocement égoiste, réduisant l'univers à un portion congrue à soigner pour soi uniquement, le reste peut brûler, couler, disparaitre, je m'en fiche !

Si tout disparaît, comment feront-ils pour survivre puisqu'ils ne sont pas aptes à l'auto-suffisance... la suffisance si, et combien , que diable !, mais l'autarcie, ils en sont loin !

J'ai très mal pris l'agression verbale de ce Monsieur bien mis, que j'avais d'ailleurs vu à l'aller. Il est donc resté 6 jours comme moi.

Il m'a dit : Et vous croyez que c'est mieux à Bergamo ? Oui, Monsieur, je suis sûre que c'est mieux à Bergamo. J'ai noté que l'italien qui vient en vacances, vient avec ses sacs au supermarché.... le sarde, il exige le sac gratuit!. Le sarde trouve honteux qu'on lui fasse payer le sac... Mais, les a-t-on informés des actions entreprises pour réduire la consommation de plastique ?

Ceci est un détail, mais c'est un signal de comportement.

La Région Sardaigne pourrait faire comme la Corse, vendre des sacs publicisant la Sardaigne, comme sacs de courses.

Il y a tant à faire et d'abord, cher Monsieur, clouez vous le bec... au lieu de l'imposer à ceux qui disent la vérité, même s'ils ne sont pas nés ici !

20080304_FOTO_Raccolta_differenziata_d0


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

tri Salut Loren, j'espère que tu vas bien et que tu ne souffres pas trop de la chaleur. Pour 1 milliard de trucs les Italiens sont malheureusement toujours au Moyen-Age. J'ai peur d'aller à la poste ou de demander un document administratif... je pourrais t'en raconter des belles. Pour ce qui est du tri des déchets, chez nous, ils font appel à la bonne volonté des gens. C'est dire comme ça marche! En Toscane, ils font payer les sacs en plastique, c'est déjà ça. Allez, bon week-end.

Écrit par : Olyvo | 24/07/2009

re dis, je lis que tu as beaucoup d'insectes, es-tu aussi "massacrée" par les moustiques? Nous c'était la fin du monde cette année, c'était pas l'année des méduses, mais le mois des moustiques! Du délire! Bon week-end! Vive les natifs de Juillet (Vive les cancers, ça le fait pas trop! lol).

Écrit par : Olyvo | 25/07/2009

mon prénom Coucou Loren, finalement il y a quand même des olives. La floraison était tellement importante que même si des parties ont été brulées, ça n'empêche, elles sont bien là, ouf. je posterai des photos bientôt. Pour mon prénom, mon papa avait choisi le prénom de ma soeur (ainée). Ma maman lui avait dit que pour le second, elle choisirait. Mon père a accepté. Ma soeur lisait la BD Martine. Ma mère aimait bien le prénom Olivier. Mon père a dû accepter, il pensait que ma mère aurait choisi un prénom italien. En allant à la commune, il s'est dit que finalement, il y avait une solution : il a ajouter un "o" à la fin du prénom! Donc, mon prénom, c'est "oliviero". Rare même en Italie, mais ça existe. C'est même le nom d'un appareil qui ramasse les olives... a+

Écrit par : Olyvo | 26/07/2009

eeeeeeeeeeeeuuhhhh coucou c'est moi de retour de France...désolé de débarquer sur un sujet si important et si réel!
en belgique, les sacs plastiques non réutilisables ont presque partout disparus, et pas seulment dans la grande distribution!
en France, idem, on s'est acheté un cageot en carton recyclable chez Leclerc, cageot qu'ona ramené car fort utile :-)
soleil ici pour mon retour chouette!
j'espère que tout va bien chez toi à part cela,moi je vais pouvoir me reposer de mes vacances :-))
bisous

Écrit par : philou | 04/08/2009

bonjour bonjour
je suis de retour au québec...
et j ai eu tant a faire depuis...
je revois dans ma tete tous ces sourires...
tous ces yeux pétillants
je pourrais dire...maintenant...
je me souviens de la grande ...
rencontre internationale 2009 belgique...
j ai fait un petit vidéo ...
tu pourras la voir a cette adresse...

http://www.youtube.com/watch?v=bu93PEyQ1mE


je te souhaite une merveilleuse journée
et
un beau gros soleil dans ton coeur

coeurdenfant

http://coeurdenfant.skynetblogs.be/

Écrit par : COEURDENFANT | 19/09/2009

Les commentaires sont fermés.