14/04/2008

progrès verts

Olivier dans le gazon

Après moultes sueurs et douleurs, la pelouse voit le jour ! L'aspect du jardin change complèment : d'un bout de terre sauvage et mal entretenu, nous voilà entourés d'une belle pelouse terminée par de belles pierres locales qui forment un bac à fleurs qui lui verra pousser la haie qui cachera les cannes.

Les sentiers en granit rehaussés pour éviter les débordements en cas de forte pluie... la terre cuite pour entourer le pavement de la terrasse devant le barbecue... voilà une toute autre histoire.

Avouez que ça a plus de gueule comme ça, non ?

 

ça a de la gueule !

On a planté deux oliviers, un peu plus hauts que les deux premiers qui sont derrière.. et on a aussi récupéré dans les chemins de traverse, de la bruyère, du cyste, du lavandin et de l'argousier qui forme un parterre "spécial maquis".

PARTERRE VERSION MAQUIS

La pelouse n'est pas encore très régulière, il va falloir ajuster le tir du geste du semeur ! mais le résultat change déjà du tout au tout l'aspect du jardin.

un iris bruxellois dans une campagne sarde

Première apparation d'un iris "bruxellois", on ne peut renier ses origines, une fois !

08:48 Écrit par Loren dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jardin, pelouse, gazon, iris |  Facebook |

Commentaires

COUCOU Très beau tout ça !!!
A wouai, sa est une belle iris hein...
Bonne journée au soleil hein,
allei à tantôt (c'est du belche ossi) ;0)

Écrit par : Flo (°!°) | 14/04/2008

Hello Loren C'est du boulot mais le résultat en vallait la peine super beau.Bonne journée et gros bisous,Pour nous impossible de travailler dehors aujourd'hui la pluie est de retour gros retard pour le travail au jardin,Ciao ciao

Écrit par : petzouille | 14/04/2008

très joli jardin, même s'il t'en coûte du temps pour l'entretenir, en appartement moins de problèmes, mais aucun everdure pour se prélasser
je vois que le soleil est de retour, ici aussi, haut les coeurs
pas trop vide la maison sans Hadrien?
bonne journée bisous

Écrit par : philippe | 16/04/2008

Les commentaires sont fermés.